AVIS IMPORTANT: Ce site utilise des cookies pour améliorer les services que nous offrons. Si vous continuer à naviguer, considérons que vous acceptez son utilisation. Vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations ici.

Ne plus afficher ce message

Dossiers de presse

The new Art Collection at the Hotel Banke. Each floor of Hotel Banke is host to part of Mr Jordi Clos’ private jewel collection.

EXPOSITION DES BIJOUX DE LA COLLECTION PRIVEE DE MR JORDI CLOS AU BANKE HOTEL

Mr Jordi Clos, propriétaire du Groupe Derby Hotels Collection, est un passionné et un grand collectionneur d’art.
Il est également président de la Fondation Archéologique Clos (fondée en 1993), et du Musée Egyptien de Barcelone (1994).
Dans chacun de ses hôtels (Madrid, Barcelone, Londres ou Paris), il met en exergue des pièces de sa collection qui en font l’originalité du lieu. On peut trouver aussi bien des sculptures africaines, des bijoux que des tableaux contemporains, des œuvres de l’Egypte ancienne, de l’Inde, de l’Empire gréco-romain, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée…C’est un véritable passionné d’art (culture antique) et surtout, tout ce qui attrait à l’Egypte ancienne. Sa collection privée d’art égyptien s’élève à plus de 1000 pièces.

Le Banke Hôtel accueille à chaque étage, une partie de la collection privée de bijoux de Mr Jordi Clos.
Cette collection sera visible par les clients de l’hôtel, du restaurant et du bar.

BIJOUX DE PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE (photo Banke 1)
Ces bijoux ethniques font partie des fonds provenant de la collection d’art tribal de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, propriété de l’Hôtel Urban de Madrid, qui ont été acquis à la Fundació Folch de Barcelone, Sotheby’s (New York et Londres) et Christie’s (Londres), ainsi que de diverses collections privées, pendant le milieu et la fin du XXe siècle.

Bijoux de Papouaise Nouvelle Guinée:
Collier rituel réalisé avec coquilles d'escargot marin et de coquilles cauris utilisés par les jeunes Inawaya pour la danse. Conserve des restes de pigments avec lesquels se fardaient le corps. Région du golfe de Papouasie. Papouasie-Nouvelle-Guinée. XXe siècle
Collier confectionné avec têtes de mort de chauve-souris montée sur un cordon végétal, utilisé habituallement par des chamans natifs.
Région des Monts Hagen. Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dès la fin du XIXe siècle.
Bracelets, l'un de coquilles et l'autre élaboré de canines de différents mammifères. Utilisés par les hommes Mekeo dans ses danses.
Région d’Inawaya. Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dès la fin du XIXe siècle.

BIJOUX DE LA CHINE
Ces bijoux font partie des fonds provenant de la collection de bijouterie ethnique, propriété de l’Hôtel Urban de Madrid, qui ont été acquis à Sotheby’s (New York et Londres) et Christie’s (Londres), ainsi que de diverses collections privées, pendant le milieu et la fin du XXe siècle.

Collier. Argent. Zone de Guangxi, Chine. Commencement du XXe siècle.
Plus de 50 groupes ethniques existent en Chine. Hommes et femmes portent de lourds colliers en argent avec lesquels ils identifient leur ethnie et status social. Les Miao, Dong et Gejia gravent sur les colliers des motifs floraux et d´oiseaux d´origine chinois.

Bijoux de la Chine: Perak. Coiffe en toile sur laquelle sont cousues des turquoises qui constituent le patrimoine de la famille. Ces pierres semi-précieuses s´utilisent dans des activités de commerce ou comme dot de mariage. Toile épaisse, turquoise, argent, coquilles cauris et cornaline. Tibet. XIX siècle.
Reliques de protection. Dans son intérieur, se conservaient des fragments d´habits de moines saints. Argent et pierres semi-précieuses. Ladakh, Inde. Commencement du XXe siècle.

BIJOUX DE L’INDE ET LE TIBET
Ces bijoux font partie des fons provenant de la collection de bijouterie ethnique, propriété de l’Hôtel Urban de Madrid, qui ont été acquis à Sotheby’s (New York et Londres) et Christie’s (Londres), ainsi que de diverses collections privées, pendant le milieu et la fin du XXe siècle.

Bijoux de l'Inde et le Tibet:
Ornement de ceinture formé par un disque de bronze qui symbolise l´éternité et des files de coquillages cauris représentant la position social du propriétaire. Bronze, cuir et coquilles cauris. Ladakh, Inde. XIX siècle.
Reliques de protection. Dans son intérieur, se conservaient des fragments d´habits de moines saints.
Argent et pierres semi-précieuses. Ladakh, Inde. Commencement du XXe siècle.